logo

Films anti eblouissement

Nous ne sommes pas tous égaux devant l’éblouissement.

Fatigues, maladies, port de lunette, âges… peuvent faire fortement varier la sensibilité à l’éblouissement avec les mêmes conditions de travail.

Le choix d’un film ou filtre anti éblouissement adapté permet de réduire l’apport de lumière extérieure et donc de diminuer l’écart d’intensité lumineux entre le coté fenêtres et le fond d'une pièce, source d'inconfort.

De ce fait nous améliorons le confort lumineux de tous les postes de travail et nous augmentons la pertinence d’utilisation d’un éclairage complémentaire adapté nécessitant moins de puissance pour compenser l’écart lumineux.

L’éblouissement diminue le confort visuel. Il conduit à une baisse des performances générales et à une baisse de la productivité, pouvant ainsi provoquer :

  • fatigue
  • inconfort
  • sécheresse et sensation cuisante aux yeux
  • mal de tête
  • baisse générale de la vision
  • voile de lumière
  • malaise
  • erreurs et accidents
  • mauvaises postures
  • raideurs et douleurs musculo-squelettiques

Selon les personnes et le niveau d’éblouissement, la gêne ressentie peut-être intense et prolongée même lorsque l’éblouissement à cessé

L’éblouissement peut avoir de nombreuses sources :

  • confort-thermique-au-travailChangement de luminosité trop rapide (sur un poste de travail demandant constamment de porter son regard entre le fond d’une pièce sombre et une face fortement vitrée)
  • Un objet trop lumineux dans son champ de vision ou en périphérie (un spot mal orienté, une unique fenêtre…)
  • Reflets ou réverbération face à un bâtiment, une toiture, un sol blanc ou sableux, face à de l’eau ou de la neige…
  • Lors de travail prolongé sur écran, l’utilisateur sera très sensible à l’éblouissement direct d’une fenêtre ou d’une lampe se trouvant dans son champ de vision ou de la réverbération de ceux-ci sur un mur ou un plafond.

L’éclairage des lieux fait partie intégrante du Code du travail et s’applique à tous les locaux affectés au travail et à leurs dépendances, passages, escaliers, circulations, dépôts…

Nous pouvons donc nous reporter aux recommandations de l’Association Française de l’Eclairage et aux normes AFNOR (X35-103 et EN12665), pour suivre leurs conseils.

Assurer le confort lumineux et visuel c’est veiller à une uniformité de l’éclairement  et respecter le code du travail !

reglementation-travailPour cela, aucun endroit d’un local ne doit avoir un niveau d’éclairement inférieur à 70 – 80% du niveau de l’endroit le plus éclairé.

Bien souvent la conception des bâtiments et l’aménagement des postes de travail empêchent aux fenêtres d’apporter cette uniformité d’éclairage. La luminosité des fenêtres est bien souvent 10 fois à 20 fois supérieure aux postes de travail le plus éloigné provoquant de ce fait pour ce poste de travail un inconfort visuel. Cet inconfort lumineux étant compensé par l’utilisation quotidienne d’une lumière électrique importante et ayant souvent un réglage unique pour toute la pièce.

Une bonne protection lumineuse peut-être créée par l’utilisation d’un film moyennement teinté nécessaire toute l’année et par l’utilisation de store lors des pics d’éblouissement (en mi-saison lorsque le soleil reste bas plus longtemps …)

Rappel : selon les directives, «  les locaux affectés au travail doivent comporter à hauteur des yeux des baies transparentes donnant sur l’extérieur, sauf en cas d’incompatibilité avec la nature des activités envisagées ». De ce fait l’utilisation de store rendant la baie NON transparente serait non conforme ! Alors que l’utilisation d’un film ou filtre anti-éblouissement, même très fortement teinté permet de conserver la TOTALE transparence aux vitrages !

Domaine d’application des filtres anti-éblouissement :

  • rouleau de film anti-éblouissementBureau et entrepôt profond et ayant une unique source lumineuse
  • Lors de réorganisation de poste de travail, changement des horaires d’utilisation des locaux
  • Mise en place de nouveau poste de travail sur écran
  • Installation de téléviseur dans des show room
  • Baie donnant sur des zones humides (piscines, mer, lacs…)
  • Baie donnant sur des sols réfléchissant (sable, cailloux blancs, peinture au sol, neiges…)
  • Baie donnant sur une façade réfléchissante (béton peint, mur blanc, bardage métallique…)
  • Impossibilité d’installer une solution amovible (store…)
  • Amélioration des conditions de vie, meilleur confort visuel (maison de retraite, logement de personne mal voyante… maladie photosensible…)
  • Utilisation de matériel photosensible (lecteur code bar, lecteur optique…)