logo

Protection explosion : Film anti fragment

film_securite_immeuble2LE VERRE : MATERIAU DANGEREUX 

Explosions, Attentats...

Selon les constatations, les éclats de verre sont responsables de 90% de toutes les blessures lors d’une explosion. Ces bris de verres peuvent traverser les pièces à plus de 40 mètres par seconde.
Les films de sécurité de anti-fragment n’empêcheront pas les bris de verre, mais ils bloqueront ou limiteront très fortement leurs propagations, contribuant ainsi à offrir les avantages suivants :

  • explosion_attentatRéduction des blessures
  • Réduction des traumatismes
  • Réduction des dégâts matériels
  • Maintien des vitrages en place
  • Rapidité de mise en œuvre
  • Protection des biens et des documents importants des entreprises
  • Réduction des temps d'arrêt coûteux

rlx_film_protection_solairePlaquette film de sécurité 3M anti-fragments
Vidéo Explosion vitre sans film
Vidéo Explosion vitre AVEC film mais SANS attache
Vidéo Explosion vitre AVEC film et AVEC attache

Exemples
azf_explosion_ecoleExplosion de l’entreprise AZF à Toulouse le 21 septembre 2001 – site classé SEVESO - Plus de 80% des blessés suite à l'explosion de l'usine A.Z.F. étaient victimes de lésions liées aux éclats de verre. Des mesures de protections auraient pu être prises afin de minimiser le nombre de blessés. Le nombre des blessés s’élevait le vendredi 21 septembre 2001 à 20 heures à 2225, dont 658 hospitalisés. En effet, il faut compter parmi les victimes non seulement le personnel d’AZF,mais aussi les blessés des bâtiments voisins, et les personnes qui circulaient sur la rocade ou la route de Muret.
En ville, de nombreux Toulousains ont aussi été touchés par des éclats de verre provenant des vitres brisées ; d’autres ont été blessés par l’explosion des pare-brises de leurs voitures. On compte énormément de blessures au visage ou au cuir chevelu mais aussi des brûlures et des personnes en état de choc.
"Si un wagon de chlore ou d’ammoniac s’était trouvé près de la zone où s’est produite l’explosion et avait été endommagé les effets du nuage auraient été d’autant plus meurtriers que l’explosion avait détruit les vitres dans un large périmètre autour du site."
Pour simplifier, disons que dans un rayon compris entre 700 et 1500 mètres les dégats sont la plupart du temps impressionnants : montants des fenêtres et des portes arrachés, toitures gravement endommagées, murs parfois fissurés. Au-delà de 1500 mètres, ce sont la plupart du temps les vitres cassées qui sont les marques les plus voyantes du sinistre mais à 2300 mètres, la toiture en fibro-ciment d'un magasin (But) a été détruite à 75 %.

essai_ineris_oct_2010aLe film anti-fragments de 3M a sauvé de nombreuses vies au cours des attentats de Septembre 2001 aux Etats Unis.
Dans le cas d’une explosion à proximité, le talon d’Achille d’un bâtiment est principalement ses surfaces vitrées. Explosant en des fragments pointus et coupant comme des rasoirs, propulsé à très grandes vitesses, le verre des fenêtres et des portes peut causer de graves blessures aux occupants d’un bâtiment.
De plus, une fois les fenêtres brisées, le souffle de l’explosion entrant dans les pièces peut générer encore plus de dégâts et de blessures aux occupants. Des tests approfondis ont démontré que la menace de blessures dues aux éclats de verre peut être considérablement réduite par l'utilisation d'un film anti-fragment de 3M.

films_securite_coupe_secuCes films transparents, de sécurité anti-fragments, anti-blast se composent de plusieurs couches de polyester microfines qui associés à un système d’attache vont maintenir  les vitrages brisés ensemble et renforcer la protection.
Par conséquent, il y aura moins de fragments et de débris susceptibles de causer des blessures ou dégats.

Les films de 3M anti-fragments amélioreront grandement la capacité de protection des fenêtres et du verre d'une manière très discrète. Ces films minces et souples peuvent être appliqués rapidement et facilement sur les fenêtres existantes pour réduire les risques en cas d’explosion d'une bombe ou d’une explosion industrielle.

Contrairement à d'autres films plus épais et constitués d’une seule couche de film anti-fragments qui ont tendance à être rigides et difficiles à mettre en place, les films de sécurité et anti-fragments de 3M de la série ULTRA (ULTRA 150, ULTRA 400, ULTRA 600) sont constitués de multicouches microfines.

Ces couches contre-tissées de mylar et de polyester sont laminées ensemble pour améliorer la résistance à la traction, à l'allongement et à la déchirure. Ces films de sécurité de construction brevetée 3M fournissent une performance supérieure au polyester standard en cas d’explosion et d’atténuation du souffle en raison de leur capacité à absorber les déformations sans céder.

Une protection supplémentaire contre les explosions est obtenue par l'utilisation d'un système de fixation.

schema_film-anti_fragmentCe système de fixation est indispensable pour garantir l’efficacité des films anti-blast, anti-fragments.

Les niveaux de résistance à l’explosion lors des tests GSA ou INERIS sont tous obtenus avec des films sécurités équipés de systèmes de fixations.

L'INERIS a utilisé nos films (3M série ULTRA 600) et nos systèmes de fixation lors de leurs études afin de valider la préconisation du film anti-fragment en zone PPRT ou SEVESO.

film_anti_fragment_vitreUn système de fixation permet d’éviter à la vitre équipée d’un film d’être soufflée hors de son châssis.  

explosion_tnt_test_gsa1Plusieurs noms génériques sont utilisés pour les films de sécurité : film anti-terrorisme, film anti-mines, film de sécurité, film anti-blast, film anti-fragments, film multicouche indéchirable, film de protection, film résistant aux explosions, film ULTRA.

Il est généralement admis que plus le film est épais, plus la protection est élevée.

Ainsi les fabricants de films ont créé des films monocouches de conceptions simples mais de  plus en plus épais :

100 microns, 175 microns, 200 microns, 300 microns, 350 microns…

 

3M reconnait que ces films épais créent deux problèmes fondamentaux :

-         film_anti-fragment_test_gsa La perte de l’élasticité du film
-          L’augmentation de la distorsion optique

La perte de l’élasticité du film :

Un attentat à la bombe a deux  phases - une phase positive, où le verre est écarté de la charge source, et une phase négative, où le verre est tiré en arrière vers la charge source. Ces deux phases soumettent le vitrage a un énorme stress. De ce fait un film épais et peu élastique ne sera pas efficace. Par conséquent, des films plus épais offrent moins de protection tout au long de l’explosion d’une bombe.

film_securite_antiblastAugmentation de la distorsion optique :

Des films épais provoquent des distorsions optiques des deux cotés de la fenêtre d’une manière similaire à celle d’une paire de verres de lunettes épaisses. Cela réduit la capacité des occupants à voir à l’extérieur avec une clarté visuelle optimum.

L’épaisseur du film n’est pas le seul critère prépondérant pour l’efficacité d’un film à résister à une explosion.

C’est ainsi que 3M a développé une nouvelle technologie de film anti-fragments regroupé dans la gamme des films ULTRA :

ULTRA 150, ULTRA 400, ULTRA 600 pour les films transparent,

ULTRA S20, ULTRA PRESTIGE 70 pour les films mixtes anti fragments et filtrant la chaleur.

film_ultra_s600_indechirable3M a développé un film mince de sécurité composé d’un système unique et breveté de conception multicouche en fibres de polyester et mylar contre tissé. Pour chaque 50 microns d’épaisseur de film, il y a quatorze de ces couches. Cette technique de fabrication multi-couches crée l’élasticité des films ULTRA leur permettant de résister et de suivre le mouvement du verre lors d’une explosion.

Le principal avantage offert par cette gamme ULTRA, c’est leur fabrication tissée en croix maximisant leur résistance au déchirement. Quelle que soit la façon dont la vitre va se briser, le film ULTRA sera toujours collé et maintiendra solidaire les morceaux de verre. Par conséquent, un film ULTRA de 3M d’une épaisseur de 150 microns sera plus difficile à déchirer qu’un film monocouche de 300 microns.

Seule la société 3M fabrique des films de sécurité multicouches (breveté 3M).
www.3m.com